Historique de l'école

Découvrez l'Histoire de l'Ecole Hôtelière de Genève, (EHG.

 

Au XVIIIème siècle, la demeure qui abrite notre Ecole et notre restaurant est une maison de Maître campagnarde faisant partie du domaine appelé alors « Le Petit Morillon ».

En 1817, cette propriété est acquise par Jean- François-André Duval, commerçant genevois, grand amateur d’art récemment rentré au pays après avoir dirigé, à Saint- Pétersbourg, la succursale de l’entreprise paternelle de bijouterie. En juillet de la même année, il offre l’hospitalité à son ami, l’artiste Adam Toepffer et sa famille, dans une des dépendances du domaine, la « Petite Maison ». Adam Toepffer, ancien professeur de dessin de l’Impératrice Joséphine à la cour de Napoléon 1er, est le premier artiste genevois à s’être attaché à rendre avec fidélité la beauté des paysages de la région. Son fils Rodolphe, auteur et caricaturiste, est aujourd’hui plus connu que son père. Rodolphe Toepffer est considéré comme l’inventeur de la bande dessinée et c’est peut-être à cet endroit même qu’il composa les premiers dessins de ses albums, un des plus connus étant « Les Amours de Monsieur Vieux- Bois », publié en 1839. Presque cent ans plus tard, en 1934, un restaurant ouvre avec pour enseigne « Auberge du Vieux-Bois ».

Fondée à Neuchâtel en 1914 par Gastrosuisse (21’000 membres), l’École des cafetiers-restaurateurs est l’institut officiel de formation pour l’hôtellerie-restauration en Suisse romande. En 1951, l’école s’installe au 12 Avenue de la Paix, dans cette maison de maître qui abrita Rodolphe Töpffer. En 1996, l'école devient "Ecole Hôtelière de Genève", école supérieure. Un premier pavillon d’enseignement, puis un deuxième complètent les installations qui allient la beauté et la tradition d’une bâtisse historique à des infrastructures à la pointe de la technologie.

Aujourd’hui l’EHG, classée 10ème meilleure école hôtelière mondiale, est une école de gestion en français  pour cadres dirigeants où des cours de management en comptabilité, gestion financière, ressources humaines, marketing, communication, installations techniques, restauration et hébergement sont dispensés, sans oublier des cours de culture générale.